RECHERCHE

Loi LMP

La Location Meublée Professionnelle ( LMP ) répond à un certain nombre de conditions :

  • Un membre au moins du foyer fiscal doit être inscrit au registre du commerce et des sociétés en qualité de loueur professionnel
  • Les recettes doivent dépasser 23 000 € par an
  • Ces recettes doivent être supérieures au montant total des autres revenus d’activité du foyer fiscal ( calcul de prorata temporis en cas de location en cours d’année )

AVANTAGES FISCAUX :

  • Une réduction du revenu imposable
  • Une diminution du revenu global
  • Une exonération d’impôt sur la fortune
  • Des allègements de droits de succession

INCONVENIENTS DU STATUT :

  • Formalités comptables et fiscales plus importantes que pour le bailleur classique
  • Le poids de la contribution économique territoriale diminue la rentabilité
  • A l’investissement initial, il faut ajouter le coût du mobilier
  • Le plancher de recettes est difficile à atteindre, il nécessite un investissement important pour éviter de tomber sous le seuil des 23 000 € en cas de vacance lors du changement de locataire.